-A +A

Conseil Métropolitain CAP AZUR


S’est déroulé jeudi 24 octobre, le Conseil du Pôle Métropolitain CAPAZUR à la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse. 

 

A l’ordre jour :

  • Election du nouveau Président du Pôle Métropolitain
  • Election des membres du bureau du Pôle Métropolitain et des délégations (voir ODJ en détail)

 

A l’issu du vote, c’est donc Jérôme Viaud, Président du Pays de Grasse, Maire de Grasse, élu Président du Pôle Métropolitain CAP AZUR. David Lisnard, Président Cannes-Lérins, Maire de Cannes, Jean Léonetti, Président de la CASA, Maire d’Antibes, Charles-Ange Ginesy, Président du Département des Alpes-Maritimes, Président de la Communauté de communes Préalpes d’Azur sont respectivement Vice-présidents du Pôle Métropolitain.

 

Allocution de Jérôme Viaud après son élection : « Plus que jamais, nous sommes conscients, aujourd’hui que nous devons travailler en complémentarité et non en concurrence. Plus que jamais nous sommes certains qu’il faut agir ensemble sur certains axes car unis, nous serons plus forts pour défendre nos territoires.

A l’aube de la création du Pôle, notre réflexion commune  portait sur : comment réinventer la place de nos territoires dans l’Ouest de Alpes-Maritimes, dans notre département, dans notre Région ? Comment nous permettre d’être plus visibles, plus forts, plus intelligents face aux grandes métropoles. Et de porter ainsi la parole de territoires intermédiaires souvent oubliés  d’un Etat de plus en plus centralisateur. Une réflexion collective autour de ce que nous croyons être assurément une solution féconde pour porter un nouveau modèle de développement territorial : l’alliance de nos 4 territoires avec la création d’un pôle métropolitain. CAP AZUR vient je crois donner du sens à notre action d’élus locaux. Nous avons là, la possibilité d’imaginer des utopies réalistes, qui s’incarnent dans des solutions concrètes, pragmatiques et qui forgent un projet commun : celui d’améliorer le quotidien de nos concitoyens».

Le Pôle Métropolitain en quelques mots 

Le Pôle Métropolitain a été créé début d’année 2018, avec en 1ère présidence, David Lisnard puis Jean Léonetti. La création de CAPAZUR ne se justifie pas seulement par une proximité géographique des territoires. Au-delà de cela, il y a une logique d’intérêts et de cadre de vie pour les administrés de ces 4 bassins de vie. Par exemple, les pratiques de mobilité entre le bassin Cannois vers Grasse ou inversement ou encore Grasse vers Sophia Antipolis qui nous invitent tout naturellement à nous rapprocher sur ce sujet pour une mobilité durable. Nos territoires partagent également des enjeux en matière d’attractivité, de développement économique, des enjeux environnementaux, de santé publique, d’énergie, d’accès à la culture pour tous.

Depuis sa création, CAPAZUR démontre bien au travers des actions concrètes qui ont été impulsées que nous pouvons faire beaucoup plus ensemble, en mutualisant nos énergies, en mutualisant nos moyens, sur des sujets aussi essentiels  que la mobilité, l’énergie, les déchets, l’emploi, la culture ou encore l’éducation, l’environnement, la solidarité.

 

FOCUS sur les actions CAP AZUR

2 février 2018 : la transition énergétique encouragée avec le lancement d’un réseau de 95 bornes de recharge pour véhicules électriques sur l’ensemble des territoire.

15 juin 2018 : une offre culturelle à l’accessibilité renforcée avec le lancement de l’application Culture Jeunes

Octobre 2018 : un service aux entreprises optimisé avec la mise en réseau des pépinières du territoire

Novembre 2018 : La gestion des déchets, une priorité pour CAP AZUR avec le lancement d’une campagne de communication « Le Tri, ma seconde nature » et la mise en réseau des déchèteries du Pôle métropolitain CAP AZUR (SMED et UNIVALOM)

Décembre 2018 : CAP AZUR encourage la multimodalité et lance sa nouvelle application « Compagnon mobilité »

Avril 2019 : Plan d’actions en matière de prévention et de réduction des déchets avec la réalisation d’un nouveau guide pour encourager la pratique du compostage individuel ou en équipe et le lancement de l’opération « Familles Zéro Déchet »

Juillet 2019 : Cap Azur rebooste l'insertion par la commande publique avec la création d’un guide des « bonnes pratiques pour les acheteurs publics »

Juillet 2019 : CAP AZUR va encore plus loin pour les personnes en grande difficulté de mobilité avec le lancement de Handi-mobilité à la demande CAP AZUR

Septembre 2019 : La CARTE LOL 16-25 se déploie sur le territoire du Pôle Métropolitain CAP AZUR ! Septembre 2019 : CAP AZUR signe une convention avec UGAP, la centrale d’achat public généraliste française. Une signature qui permettra de mutualiser les achats au sein de CAP AZUR et de bénéficier de tarifs compétitifs pour les 86 communes.

 

CAP AZUR lance une nouvelle action : le cadastre solaire « In Sun We Trust »

Depuis 2014, la CAPG, la CASA et la CACPL se sont engagées dans un Plan Climat Energie Territorial commun, le PCET Ouest 06. Les deux objectifs du PCET Ouest 06 sont la diminution des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation du territoire au changement climatique. 

Depuis le 8 Février 2018, les trois EPCI ont décidé de s’unir avec la Communauté de Communes Alpes d’Azur en créant le Pôle Métropolitain Cap AZUR. Conscient des enjeux climatiques du territoire, le Pôle Métropolitain s’est engagé à travailler sur cette thématique. 

En 2019, c’est plusieurs actions « Energie » qui ont été mises en œuvre dont le programme « Watty à l’école ». Watty c’est trois ateliers organisés dans les classes sur les thématiques des économies d’énergie : chauffage, appareil en veille, éclairage, etc… Ainsi, c’est près de 113 classes et 3000 élèves qui ont participé à cette action durant l’année scolaire 2018-2019 (25 classes CACPL, 30 classes CAPG, 58 classes CASA). Ce programme est renouvelé sur l’année scolaire 2019-2020. 

Le cadastre solaire « In Sun We Trust » permet d’estimer le potentiel solaire de sa toiture. Ainsi, particuliers et professionnels peuvent à l’aide de leur adresse vérifier l’opportunité et la rentabilité d’installer des panneaux photovoltaïques sur leur toiture, de faire une simulation financière, une simulation de production et d’estimer leur temps de retour sur investissement (disponible sur les 4 EPCI)

Thème: 

Partager cet article