-A +A

Nouvelle campagne de communication sur le tri CAP AZUR "Le tri, ma seconde nature"

A l’occasion de la Semaine Européenne sur la Réduction des Déchets (SERD) 2018, le Pôle Métropolitain a dévoilé le vendredi 23 novembre sa première grande campagne de communication sur le tri des déchets « Le tri, ma seconde nature ».

Avec près de 485 kg par habitant produits en 2017 par les habitants du territoire de CAP AZUR, contre 460 à l’échelle nationale, force est de constater que le geste citoyen du tri n’est pas encore un réflexe sur le département des Alpes-Maritimes.

C’est donc en mutualisant leurs forces et leurs moyens que nos quatre collectivités ont choisi d’initier cette action forte, pour distiller un message commun qui rappelle les nombreux enjeux que revêt le recyclage.

A partir du vendredi 23 novembre, la campagne et le dépliant « Le tri, ma seconde nature » seront progressivement relayés sur les quatre territoires de CAP AZUR, avec pour ambition la poursuite de la réduction de nos déchets au profit du recyclage, l’économie des matières premières, l’impact du tri sur le contribuable (1 tonne de recyclables rapporte 80€ à la collectivité contre un coût de 120€ pour une tonne d’ordures à éliminer) et le côté pratique et accessible du geste de tri pour l’usager.

Cette démarche importante et nécessaire s’est accompagnée d’une dynamique complémentaire avec la mise en réseau des 21 déchèteries du territoire CAP AZUR.

Afin de rendre un service public performant et à moindre coût, et d’améliorer la visibilité de l’offre du réseau gratuit de déchèteries sur le territoire métropolitain, les deux syndicats de traitement compétents, le SMED et UNIVALOM, ont effectué le rapprochement des conditions d’accès à leurs équipements (accès, déchets acceptés, horaires).

Plus de 450 000 habitants particuliers et professionnels pourront ainsi bénéficier de ce nouveau service optimisé et mis en valeur dans un tout nouveau guide des déchèteries.

Dans la droite ligne des démarches entreprises en 2018 sur son propre territoire pour réduire la production d’ordures ménagères et pour encourager le geste de tri citoyen (réorganisation de la collecte sur 8 communes, la collecte expérimentale des déchets alimentaires sur la Vallée de la Siagne, lancement de la solution Cliiink,…), le Pays de Grasse se félicite de cette nouvelle étape franchie qui n’aura de cesse d’encourager le geste de tri citoyen et de préserver notre cadre de vie exceptionnel.

Thème: 

Partager cet article